AMBASSADEUR DE L'OCÉAN

Kevin Sempé

RÉALISATEUR | CINÉASTE

RÉALISATEUR SOUS-MARIN


"J'aime l'imagerie sous-marine, elle apporte de la profondeur, des couleurs, de la géométrie et une ambiance ainsi qu'une texture artistiques dans un film. Si l'on y ajoute l'aventure et la découverte, on a le combo parfait pour transmettre les plus belles émotions au service de la nature."

 

Quand et pourquoi as-tu commencé à plonger ?

J'ai commencé à plonger très jeune, mais c'est beaucoup plus tard que j'ai fait le lien entre une passion – la plongée – et un métier – le cinéma. Ce qui m'a poussé à emmener ma caméra sous l'eau, c'est l'envie de partir à l'aventure, de découvrir le monde et d'en rapporter des histoires et des images pour mes films. Le sentiment de faire quelque chose de différent.

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans la plongée ?

Je vis mes plongées à travers l'écran de ma caméra, j'aime capturer des moments et les raconter ensuite à travers le montage, la musique et les histoires. J'aime m'immerger dans les endroits les plus reculés et les plus inconnus, voir des animaux ou des épaves que peu de gens ont eu la chance de découvrir. Je suis aussi un passionné de technologie, j'aime filmer avec les derniers équipements afin de capturer les plus belles images. 

Ton expérience de plongée la plus mémorable ?

Aujourd'hui, certaines de mes plongées les plus mémorables se font dans l'un des plus beaux endroits que j'aie trouvés, la Nouvelle-Zélande. Une expérience totalement inattendue. Évidemment, les rencontres que j'ai faites avec les grands mammifères sont toujours saisissantes, mais lors de ces plongées en Nouvelle-Zélande, à Poor Knight et à Milford Sound, j'ai vraiment eu le sentiment de voir quelque chose de nouveau.

Une autre plongée mémorable a eu lieu au Canada sur l'épave de l'Empress of Ireland pour un documentaire sur lequel je travaillais. C'est une histoire tragique, une épave pleine d'émotions, froide, sombre et profonde, avec un courant très fort. C'était l'une des plongées les plus difficiles que j'aie jamais faites.

Ton équipement Aqualung préféré ?

J'ai utilisé le Rogue BC sur 100% de mes plongées ces dernières années, sa modularité et son design minimaliste me permettent de me concentrer sur mon tournage. 

Quelles sont les compétences de plongée que tu cherches à améliorer ?

J'essaie d'ouvrir les yeux, de me concentrer sur ce qui se passe devant moi. Parfois, nous avons les yeux rivés sur l'écran et tout ce qui nous entoure nous échappe. Je sors de l'eau en me disant que je dois regarder mes images, pour réaliser ce que je viens de voir ! De plus, j'apprends tous les jours à plonger et à travailler en dérangeant le moins possible la nature.

Que fais-tu pour améliorer l'état de nos océans ? As-tu des conseils pour ceux qui veulent aider ?

J'essaie souvent de protéger les lieux que je visite, en évitant de divulguer précisément les lieux. Quand je le peux, mes films parlent de l'importance de la sensibilisation. J'espère qu'en réalisant des vidéos étonnantes dans des lieux que l'on ne peut pas toujours visiter facilement, je peux inspirer les gens à préserver les beaux endroits.

Des talents cachés ?

C'est plutôt une vie cachée, vraiment sans rapport avec mon activité professionnelle : je vis dans une ferme équestre avec des écuries et 27 chevaux.

Suivez les aventures de Kevin: