AMBASSADEUR DE L'OCÉAN

Alban Michon

Parfaitement à l'aise sur ou sous la glace, Alban repousse les limites de la plongée technique en eau froide


"Nous avons tous un trésor au fond de nous qui ne demande qu'à être exploité. Mon trésor, ma passion, c'est la plongée".



Quand et comment as-tu commencé à plonger ?

J'ai commencé à plonger en 1988, à l'âge de 11 ans. Personne ne plongeait dans ma famille, mais je me suis mis à couper des pages de magazines quand j'ai vu des photos de plongeurs. Je regardais les émissions avec Cousteau, aussi. Ça me faisait rêver. Je n'habitais pas au bord de la mer, alors j'ai commencé à plonger dans la piscine. J'ai tout de suite aimé cette sensation d'apesanteur. Je me sentais bien et j'aimais découvrir un autre univers. C'est là que j'ai décidé que ce serait mon travail. Je pense que c'est ça, la passion, quelque chose qu'on ne contrôle pas et qui nous attire.

Ton expérience de plongée la plus mémorable ?

J'ai des tonnes d'histoires mémorables. Mais si je dois en garder une, je dirais cet ours polaire que j'ai croisé en revenant d'une plongée au Groenland. Je l'ai vu faire plusieurs apnées et je me suis retrouvé face à lui sous l'eau. Quand je suis sorti de l'eau, je croyais qu'il était parti mais non. Il est arrivé de nulle part et s'est arrêté à 3 mètres de moi. Nous étions dans l'eau, et nous nous sommes observés intensément pendant plusieurs secondes. Puis il s'en est allé. Ce fut un moment magique et unique. J'ai d'autres plongées étonnantes, dont une où j'ai eu la chance de plonger avec le requin du Groenland. Une espèce rare et mythique

Comment tu fais pour donner envie d'apprendre à plonger à ceux qui n'ont jamais pratiqué ?

J'ai développé une technique pour emmener des gens qui n'ont jamais été sous la glace. À chaque fois, je leur parle du bien-être sous-marin et de la découverte d'un autre monde. J'aime aussi leur montrer des photos de ce qu'ils vont découvrir. Souvent, ils sous-estiment cette vie ou cette belle atmosphère que l'on peut découvrir sous l'eau.

Ton équipement Aqualung préféré ?

Sans aucun doute le détendeur Glacia. Je l'ai utilisé partout dans le monde, dans des environnements extrêmes. Antarctique, Arctique, Sibérie et Groenland. C'est un détendeur fiable et solide qui supporte les conditions les plus difficiles. Il a été développé pour les plongées en eaux très froides. Je l'utilise même régulièrement dans les eaux tempérées tellement je suis habitué à ce régulateur. Oui on peut dire que je l'apprécie beaucoup.

Ta plongée de rêve : où et avec qui ?

Ce que j'aimerais vraiment faire, ce serait une plongée avec des enfants malades, en particulier les "enfants de la lune". Ils ne peuvent pas rester au soleil et sont condamnés à vivre toute leur vie à l'abri du soleil ou au milieu de la nuit. J'aimerais les emmener en Arctique pendant la nuit polaire pour plonger sous la glace. J'aime bien faire vivre des expériences folles aux gens et apporter du bonheur par la plongée.

Suivez les aventures de Alban: